Quelques inédites de la série RACINES

À l’occasion de l’exposition à l’espace culturel André Malraux, voici des images qui n’ont encore jamais été montrées, et un texte qui ne figure pas dans le livre…

« Tous les bandits de notre île, qui vécurent avant moi, depuis le fameux Bellacoscia jusqu’à Spada, montraient une croyance superstitieuse dans les médailles bénites, les chapelets, les scapulaires, les images saintes…
On a retrouvé deux crucifix sur le cadavre de Bartoli, une médaille sur celui de Castelli, un chapelet et un énorme crucifix sur André Spada au moment de son arrestation.
Sans doute, avaient-ils raison de croire en la vertu de ces objets protecteurs… Par contre, moi, je ne possède rien de tout cela. Non point que je sois mécréant ! Oui, je crois en Dieu, au soleil, à la terre et à la mer… »

p1150254p1150244p1150227p1150093p1140872

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s